Retour
Nina Flabeau
Le 10 juillet 2018
Revue de presse associative : Juillet 2018

Revue de presse associative : Juillet 2018

À l'approche de l'été, le rythme a parfois tendance à ralentir un peu. C'est aussi l'occasion de faire le point sur ce qui s'est passé ces 6 derniers mois dans le paysage associatif. Voici notre revue de presse du premier semestre 2018 sur ce qui touche aux associations.

Au sommaire :

storage?id=360870&type=picture&secret=fqTLoLnbHghCvY11ybnUCsXtq5nJPzSVnS5saSzN&timestamp=1531219675

Coupe du monde : Mbappé fait don de l’intégralité de ses primes

storage?id=361002&type=picture&secret=X7D2qEU7RmFVGprmVqXJYTGcKOoZBGhdhyXYzD0U&timestamp=1531238221

Kylian Mbappé a demandé à la FFF (Fédération Française de Football) de faire don de l'ensemble de ses primes à des associations caritatives durant la Coupe du Monde de Russie.

Et ce n'est pas la première fois que Kylian Mbappé se montre généreux avec l'argent touché en Equipe de France. L’association "Premier de cordée" a déjà reçu 20 000 euros de la part de la FFF grâce aux apparitions de Mbappé sur le terrain.

Cette association a pour but d’enjoliver le quotidien d’enfants hospitalisés ou en situation de handicap à travers des sessions d’initiation au sport.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, il semblerait qu’une grande majorité des joueurs de l'Équipe de France suivent Mbappé dans sa générosité.

Source : "Coupe du Monde: Kylian Mbappé fait don de ses primes à une association caritative", Zinfos, 01/07/18

Cyberharcèlement : l’engagement des associations

storage?id=361004&type=picture&secret=I4P2623Ti7Rd4u5Mvz0fYyJDTBSvyvb5bAeozqXb&timestamp=1531238496

Cinq associations (SOS Racisme, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme, L’Union des étudiants juifs de France, J’accuse ! et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuple), ont interpellé les pouvoirs publics suite à la prolifération de discours haineux, racistes et antisémites sur Internet.

Selon elles, la législation n’est plus adaptée pour lutter efficacement contre ce genre de contenus. L’objectif principal est de réformer la Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique (LCEN) mise en place en 2004 qui semblerait pour le peu désuète.

Pour vous donner quelques informations au sujet des réglementations, les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook ou Youtube ont l’obligation de supprimer les contenus signalés par un utilisateur.

Cependant le délai d'effacement reste très flou, ce qui cause d’énormes répercussions sur les victimes. Si l’on se penche sur les statistiques, les dommages sont importants. Moins de 1% des signalements de messages illégaux aboutissent à une suppression sur Twitter et 39% pour les publications Facebook.

L’État n’a malheureusement pas encore donné suite à la proposition de ces 5 associations pour améliorer la lutte contre la cyberhaine sur les réseaux sociaux.

Affaire à suivre.

Source : "Haine sur Internet : dialogue de sourds entre État et associations", Le Point,  09/03/2018

Enquête : rôle de la RSE sur la transformation de l’entreprise

storage?id=361006&type=picture&secret=0ZDdekIylehybSvCWCf6C4GQF2uLhoOvktr8Vq7t&timestamp=1531238658

Une grande enquête concernant le rôle de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) sur la transformation de l’entreprise a été réalisée par l’ORSE (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises) et le cabinet Des Enjeux et des Hommes.

Concrétisé après un sondage auprès de 250 professionnels du secteurs, 50 entretiens individuels et une analyse complète des entreprises du CAC 40, cette étude nous dévoile l’évolution de la RSE au sein des entreprises au cours des 5 dernières années.

Le bilan montre que la RSE est devenue un véritable moteur de la transformation des entreprises, une réelle valeur ajoutée qui a positivement évolué durant ces 5 dernières années. Et cela grâce aux propositions que cette fonctionnalité permet de dégager permettant une vision stratégique à long terme.

Le rattachement de la RSE à la Direction Générale constitue également un véritable levier de réussite pour faire progresser le sujet dans l’entreprise.

Si la RSE a trouvé toute sa place dans les grandes entreprises, elle la cherche encore un peu chez leurs petites soeurs, les Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Les motivations des PME en faveur de mise en place de politique de RSE sont diverses : stratégie d'image et de réputation, demandes importantes provenants de clients ou de partenaires, convictions personnelles de la direction, etc. Toutefois, le manque de moyens humains et financiers ainsi que l’incompréhension de certains acteurs de la RSE peuvent rapidement devenir des obstacles à l’extension de celle-ci.

Pour conclure, l’étude prouve que globalement la politique de RSE est de plus en plus ancrée au sein des entreprises. Malgré cela, quelques ombres au tableau perdurent, notamment l’incompréhension du concept même de la RSE, qui demande un accompagnement pédagogique conséquent.

Source : "RSE & gouvernance : panorama des acteurs de la transformation", Carenews, 04/07/18

Les 59 propositions pour une politique associative ambitieuse

storage?id=361007&type=picture&secret=CzB1Vd9TZYmSuiAuiKAexP5bidnBX3MqWV5ptouL&timestamp=1531238941

Réalisé en co-construction par différents acteurs du gouvernement et le Mouvement Associatif pour une politique associative lancé en novembre dernier, le rapport intitulé "Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement" a été remis à Edouard Philippe le 8 juin 2018.

Dans cet ouvrage, 59 propositions sont présentées pour définir une telle politique.

Ce processus a rassemblé l’ensemble des organisations et têtes de réseaux représentatives de la vie associative, et des domaines d'activité et d’intervention associatifs (le sport, l’environnement, le social et médico-social, solidarité nationale et internationale, la culture et le patrimoine, les droits des femmes, la jeunesse et organisations de jeunes, l’éducation populaire, ou encore le tourisme social).

Les trois thématiques du rapport sont vastes :

  • faire vivre les potentialités de la loi 1901,
  • bâtir une politique de développement, de soutien et de reconnaissance de la vie associative,
  • faciliter la mission d’intérêt général des associations.

Parmi toutes ces propositions, certaines sont assez généralistes sur le secteur associatif, d’autres au contraire sont extrêmement pointues.

Il ne reste plus qu’à observer les actions à venir du gouvernement, en espérant qu’il prendra en compte l’ensemble de ces bonnes idées.

Source : "59 propositions pour une société de l’engagement", Associations Monde d'Emploi, 28/06/2018

Découvrez le rapport complet ici.

Label Grande Cause nationale 2018 : FNSF

storage?id=361008&type=picture&secret=dmKWBgW3P2yGfcmFuLRzHUBqQ1Q3ETTimDSahEOz&timestamp=1531239528

Cette année, le label Grande cause nationale a été attribué à un réseau d’associations luttant contre les violences faites aux femmes.

C’est le Premier Ministre Edouard Philippe qui a décidé d’attribuer le label Grande cause nationale pour l’année 2018 à la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF).

Par ce choix, le gouvernement réaffirme son engagement en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes, qui s’inscrit dans le cadre de sa mobilisation pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le label Grande cause nationale est un label officiel depuis 1997 attribué chaque année par le Premier Ministre à un organisme à but non lucratif ou un collectif d’associations.

FNSF obtient grâce à ce label le droit à des diffusions gratuites de sa campagne de communication et d’information sur les radios et les télévisions publiques pendant un an, de quoi booster la communication autour de ses activités.

A travers cette distinction, le Premier ministre souhaite encourager et remercier les 65 associations regroupées au sein de la FNSF, qui interviennent dans la lutte contre les violences faites aux femmes, notamment venant en aide aux victimes.

Source : "Le label 'Grande cause nationale' décerné aux associations contre les violences faites aux femmes", Le Monde, 16/04/18

Dons et mécénat : la générosité des Français en hausse

storage?id=361015&type=picture&secret=VInDSACG5B2RYZ5e3xZ4XXsFPN4vYMxFHjBkEDPV&timestamp=1531240766

Il y a trois ans, les dons des Français aux associations représentaient 7,5 milliards d’euros, soit l’équivalent du budget du Ministère de la Justice. C’est un fait, les Français sont nombreux à déclarer leur générosité, dont les montants globaux sont continuellement en hausse.

D’après France Générosité, près d’un Français sur deux donne au moins une fois par an. Cette mobilisation en croissance dans la vie associative émet tout de même quelques incertitudes parmi les associations et fondations : les Français donnent plus mais le nombre de donateurs stagne.

Les causes sont nombreuses : tout d’abord au niveau de l’expansion des legs. Ils représentent près d’un milliard d’euros cumulés. C’est généralement pour aider la recherche que les Français laissent une partie de leur héritage. L’augmentation des dons est liée également aux entreprises qui sont de plus en plus nombreuses à devenir des mécénats pour les associations. En plus d’embellir leur réputation, l’organisme qui soutient une oeuvre d’intérêt général bénéficie en contrepartie d’une réduction fiscale tout comme les particuliers.

Source : "La générosité des Français se compte en milliards", La Croix, 19/03/18

Une première association sanctionnée par le RGPD

storage?id=361017&type=picture&secret=TcYl0Xz93iti4xrDSXSTWgaMua9WLgqakzWsJRvJ&timestamp=1531241059

Depuis le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD) est entré en vigueur - nous vous en avions déjà parlé à l’époque avec un article dédié au sujet.

Les associations collectent des informations personnelles sur leurs membres, bénévoles, adhérents, donateurs. De fait, elles sont concernées par cette nouvelle réglementation.

Si les associations n'étaient pas forcément les premières organisations dans le giron de cette nouvelle réglementation, un mois seulement après cette mise en vigueur, une première association se fait sanctionner par la CNIL.

L’association pour le développement des foyers (ADEF) a été punie pour une faille de sécurité concernant son site web. La sanction est établie à 75 000 euros. Cette amende aurait pu être bien plus élevée tant les faits sont graves et ont entraîné la divulgation potentielle de données sensibles.

L’ADEF gère et attribue des logements dans des résidences et foyers, notamment au bénéfice d’étudiants, de familles monoparentales et de travailleurs migrants. Sur le site de l’ADEF, tous les bénéficiaires pouvaient accéder librement aux informations et documents confidentiels (passeports, titres de séjour, bulletins de salaires, etc.) d’autres bénéficiaires. En effet, les données étaient accessibles en modifiant tout simplement l’URL de leur propre dossier… Plutôt embêtant, n’est ce pas ?

Pas étonnant dans ce cas que l’Association ait été punie.

Le RGPD constitue une petite révolution dans la protection des données personnelles, qui n’avait pas connu de réglementation depuis plus de 20 ans.

Cette nouvelle directive est donc l’occasion d’auditer vos propres pratiques en manière de données, de récapituler les informations que vous collectez au titre de la gestion de votre association, de questionner la pertinence de leur collecte et de prendre de bonnes résolutions pour la suite.

Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à lire notre article dédié au RGPD et ce que ça change pour les associations.

Source : "L'ADEF écope d'une amende CNIL de 75 000€", Le monde informatique, 03/07/18

Collecte de données : une association demande 3,6 milliards d’euros à Google

storage?id=361018&type=picture&secret=I1XWRiv05Yu1c2G4RVNZ5mJC7aPTwlUx39qgB07n&timestamp=1531241390

À l’inverse des associations sanctionnées par la nouvelle réglementation du RGPD, certaines sont dédiées à la lutte contre de grandes entreprises et GAFA utilisant à tort et à travers des données personnelles.

C’est le cas de "Google You Owe U". Cette association réclame 3,6 milliards d’euros à Google pour avoir collecté des données de 4,4 millions d’utilisateurs d’iPhone de manière illégale au Royaume-Uni.

D’après l’association militante, Google aurait contourné les règles de sécurité de l’iPhone pour voler les informations personnelles des utilisateurs. Aucune demande de consentement n’a été soumise aux principaux concernés.

Parmi les données volées via le navigateur Safari se retrouvent les opinions politiques ou orientations sexuelles, les habitudes de consommation, les géolocalisations mais aussi des informations sur la santé mentale et physique de millions de personnes.

Le but de Google était apparemment d’obtenir et définir des groupes d’intérêts pour les utiliser ultérieurement à des fins de ciblage publicitaire.

Il y a 6 ans, Google avait déjà été accusé des mêmes plaintes. En 2015 également la justice britannique s’était saisie du sujet.

Affaire à suivre…

Source : "Une association britannique porte plainte contre Google", Tinynews, 30/05/18

#RéveilleTonDéputé pour sensibiliser aux difficultés des handicapés

storage?id=361019&type=picture&secret=0CEPzq1ST1hhMdzheils5MSaX2bucbdapqqglYOo&timestamp=1531241709

Dire stop à la pauvreté, c’est ce que veut faire raisonner l’Association des Paralysés de France (APF) à travers son hashtag : #RéveilleTonDéputé.

Cette opération vise à mobiliser et sensibiliser les députés aux difficultés quotidiennes des personnes handicapées. D’après l'association, leur situation s’est aggravée par certaines mesures décidées par le gouvernement.

Et pour cause, la hausse de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est insuffisante et ne concerne pas l’ensemble des bénéficiaires. Selon l’APF, la moitié des personnes handicapées ont un revenu inférieur à 1 540 euros par mois.

Les adhérents de l’association ont organisé des rassemblements devant des permanences de députés dans l’espoir de les faire réagir. Ils ont également distribué des tracts aux passants et animé des conférences de presse pour faire bouger les choses. Une preuve que la mobilisation aujourd'hui passe par le numérique, mais pas seulement...

Source : "Pauvreté des personnes handicapées: une association interpelle les députés",  L'express, 28/03/18

Open Asso : la nouvelle plateforme collaborative des associations

Décidément, 2018 sourit aux associations !

Depuis des années, AssoConnect vous accompagne dans la gestion de votre association. A plusieurs reprises, vous nous avez demandé d’imaginer un espace d’échanges entre associations pour partager vos expériences, vos bons plans et bonnes pratiques dans votre vie associative.

Bonne nouvelle : c’est désormais chose faite avec OpenAsso !

storage?id=360948&type=picture&secret=uekyqUlL0LVXqtcz8T6uwEmJbaV7MnOvhXYMdPRl&timestamp=1531230836

Avec Solidatech, Recherches & Solidarités, et une quinzaine d’experts du monde associatif, nous avons lancé en juin dernier, OpenAsso : la plateforme collaborative au service du monde associatif.

OpenAsso regroupe des articles d'experts et un module de questions-réponses pour aider votre association au quotidien.

OpenAsso est un espace où les responsables associatifs peuvent se rendre pour :

  1. Apprendre grâce à des articles d'experts,
  2. Partager leur savoir en répondant aux questions des inscrits,
  3. Faire progresser leur association en posant leurs questions aux experts ou autres associations, connectées sur la plateforme.

Communication, comptabilité, juridique, numérique, ressources humaines, tous les aspects pratiques du quotidien sont abordés. OpenAsso utilise le formidable esprit des associations : n’importe qui peut poser une question et la communauté d’OpenAsso s’engage à y répondre.

Et ça, c’est plutôt sympa !

Source : "La plateforme collaborative OpenAsso est officiellement lancée", Maddyness, 05/06/18

Comme vous l’avez constaté, l’actualité de ces 6 derniers mois fut riche dans le secteur associatif. De nouveaux combats sont défendus par certaines associations, d’autres essayent de faire évoluer le gouvernement et les législations dans le bon sens. Le RGPD fait également sa grande entrée dans cette première moitié de 2018, ce qui chamboule le monde associatif et apporte une vraie avancée en matière d’information et de transparence.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne continuation dans cette année qui vous réservera on l’espère encore beaucoup de surprises. D’ici là, continuez à changer le monde, on s’occupe du reste.

Articles associés :

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Revue de presse Vie associative
cta

Besoin d'un logiciel complet ?

Sur AssoConnect, tous vos outils de gestion et de communication sont centralisés en un seul endroit.

Tester gratuitement
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Les clés d'une Assemblée Générale d'association réussie

Les clés d'une Assemblée Générale d'association réussie

Article écrit en collaboration avec Samson Conseil et FormationL'Assemblée Générale n'est...

Léa Bouchet
20 mars 2018
Associations : Revue de presse été 2015

Associations : Revue de presse été 2015

Vous vous sentez submergé(e) par le flot d'actualités qui paraît chaque jour sur les...

Pierre GRATEAU
25 août 2015
Associations : Revue de presse septembre 2015

Associations : Revue de presse septembre 2015

Aide aux réfugiés, rentrée associative et emploi associatif sont au menu de cette revue de...

Sarah Bouyou
29 septembre 2015
La revue de presse associative d'octobre 2015

La revue de presse associative d'octobre 2015

Au menu de cette revue de presse d'octobre : 

- La technologie au service des associations avec...

Pierre GRATEAU
29 octobre 2015
La revue de presse associative de novembre 2015

La revue de presse associative de novembre 2015

Ce mois ci, zoom sur les bénévoles qui oeuvrent aux seins d'associations de secourisme et/ou...

Pierre GRATEAU
1 décembre 2015
Ces bénévoles qui travaillent le soir de Noël

Ces bénévoles qui travaillent le soir de Noël

C'est Noël, et la majorité d'entre nous va en profiter pour prendre un repos bien mérité et se...

Marie Manach
24 décembre 2015
La revue de presse d'avril 2016

La revue de presse d'avril 2016

Ce mois-ci, dans la revue de presse :

Bientôt un congé spécial pour les responsables...

Pierre GRATEAU
19 avril 2016
La revue de presse associative de juillet 2016

La revue de presse associative de juillet 2016

Au sommaire de la revue de presse de ce mois de Juillet :

L'ESS continue sur sa...

Pierre GRATEAU
19 juillet 2016
La revue de presse associative - octobre 2016

La revue de presse associative - octobre 2016

De bonnes nouvelles au programme de cette revue de presse d'automne 2016 : de nouvelles mesures...

Pierre GRATEAU
18 octobre 2016
La revue de presse associative de décembre 2016

La revue de presse associative de décembre 2016

Au programme de cette revue de presse de décembre, des thématiques qui nous sont chères :

Les...

Pierre GRATEAU
27 décembre 2016
La place des mineurs dans les associations

La place des mineurs dans les associations

Les mineurs sont largement présents au sein des associations, aussi bien de loisirs, que...

Corinne Dardelet
10 octobre 2017
Cinq tendances digitales de la générosité pour votre association

Cinq tendances digitales de la générosité pour votre association

La période des fêtes est propice à la générosité des Français. Selon France Générosités, plus de...

Corinne Dardelet
21 novembre 2017
Comment organiser un webinaire d'association ?

Comment organiser un webinaire d'association ?

S’il n’est pas encore apparu dans le Larousse, le mot “webinaire” a peut-être une quelconque...

Corinne Dardelet
6 février 2018
Infographie : les associations au coeur du territoire

Infographie : les associations au coeur du territoire

Entre avril et mai 2017, nos amis de Recherches & Solidarités, en partenariat avec le Mouvement...

Léa Bouchet
8 mai 2018
Découvrez OpenAsso, la plateforme collaborative du monde associatif

Découvrez OpenAsso, la plateforme collaborative du monde associatif

Temps de lecture : 6 minutesNous sommes très heureux de vous annoncer le lancement d’OpenAsso,...

Corinne Dardelet
5 juin 2018
Bureau d'association : quelles sont les règles ?

Bureau d'association : quelles sont les règles ?

Article écrit en collaboration avec Samson Conseil et FormationBien souvent, de nombreuses...

Léa Bouchet
12 juin 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus