Retour
Anaïs Limpalaer
Le 12 septembre 2017
Animer une réunion d'association : 13 conseils

Animer une réunion d'association : 13 conseils

Animer une réunion dans le cadre de votre association est un exercice plus difficile qu’il n’en a l’air. Cela requiert en outre deux qualités : la diplomatie, et la confiance en soi. Mais il existe également quelques règles simples pour réussir les réunions associatives.

Dans cet article, nous vous proposons 13 règles à mettre en place pour améliorer la productivité de vos réunions d’association, et des techniques de réunion insolites !

Retrouvez également un modèle de compte-rendu de réunion à télécharger à la fin de cet article.

 

La réunion est-elle utile ?

Avez-vous déjà entendu parler de la réunionite, cette fâcheuse tendance à organiser des réunions pour tout et n’importe quoi ? Plusieurs enquêtes ont révélé que la moitié des réunions organisées sont inutiles. Vertigineux… Pour assister à une réunion, les participants ont dû se déplacer, bloquer leur agenda pour une demi-journée. Il vaudrait donc mieux que celle-ci en vaille la peine !

Avant de planifier une réunion, posez-vous donc toujours la question : est-ce vraiment bien utile ? Faites se déplacer quelqu’un pour rien, et vous verrez que son ennui se fera ressentir pendant toute la réunion !

 

Préparer la réunion

Ce conseil s’applique bien entendu à vous, animateur de la réunion, mais aussi aux personnes qui y assisteront. Lors d’une réunion efficace, les participants ne découvrent pas l’ordre du jour sur place !

Pour éviter ce cas de figure malheureux, invitez les participants au moins deux semaines en amont, et profitez-en pour les informer des éventuelles lectures, des questions sur lesquelles ils doivent se pencher… Si vous n’obtenez pas de retour quelques jours avant la réunion, relancez-les gentiment.

Incitez également les participants à préparer la réunion activement, en précisant le rôle qu’ils devront assumer lors de la réunion. S’ils doivent s’exprimer sur un sujet, il y a plus de chances qu’ils se renseignent un minimum au préalable !

Vous organisez une réunion où se décide le financement ou non de l’achat de matériel pour votre association ? Envoyez de la documentation financière, un rappel du budget et des dépenses de l’année en cours, un récapitulatif des achats envisagés, le détail des prix, un récapitulatif du matériel déjà possédé... Fournir ces informations permettra d’aller plus vite à l’essentiel pendant la réunion !

 

Inviter uniquement les personnes dont la présence est indispensable

Cela peut paraître évident, mais il vaut mieux éviter de multiplier les invitations. Parfois, nous pouvons être tentés d’inviter telle personne, pour qu’elle soit tenue informée. Posez-vous une question simple : « Et si jamais elle ne pouvait pas venir ? ». La réponse est bien souvent « Cette autre personne pourra lui faire un compte-rendu rapide ». Dans ce cas, sa présence est facultative.

Ne pas convier quelqu’un à une réunion n’est pas synonyme d’écartement ou de mise au placard ! En vérité, vous lui rendez plutôt un service : cette personne ne perdra pas son temps dans une réunion à laquelle elle ne peut rien apporter. De plus, elle ne perturbera pas cette réunion avec des questions secondaires.

Reprenons l’exemple précédent ! L’achat de matériel n’est pas une décision qui dépend des membres d’une association. Décider de la participation à une compétition, en revanche, peut impliquer d’inviter les adhérents, ou du moins un représentant.

 

Choisir la date et l’heure

Dans la semaine, il y a des créneaux horaires à éviter si vous souhaitez obtenir la concentration sans faille des participants. Par exemple, ne commencez pas votre réunion à 11h30 : les ventres risquent de commencer à gronder rapidement. Le vendredi à 17h est également à éviter, car chacun a hâte de partir en week-end.

Au contraire, si vous souhaitez mener une réunion plus informelle et détendue, ces créneaux y sont plutôt propices !

La plupart des associations fixent leurs conseils d’administration le même jour et à la même heure, par exemple le 1er mardi du mois à 19h30. De cette manière, il n’y a pas de surprises et tous les participants savent qu’il ne faut pas prendre d’engagements sur ces créneaux.

Si vous rencontrez des difficultés pour planifier une réunion, car tous les invités ont des calendriers chargés, il existe des outils comme Doodle, qui peuvent vous aider, en demandant à chaque participant d’indiquer ses disponibilités. 

 

Choisir le lieu

On n’y pense pas forcément, c’est vrai… Mais le lieu dans lequel se tient votre réunion peut avoir un impact significatif sur son déroulement !

Exemple : vous souhaitez instaurer un climat de collaboration avec vos bénévoles. Vous organisez donc un brainstorming… dans votre bureau de président. Pour les bénévoles, cela peut ressembler à un entretien de recadrement ! Même si votre intention est toute autre, votre bureau reste votre espace, et les participants ne s’y sentiront pas en terrain neutre.

 

Déterminer un ordre du jour

L’ordre du jour est la thématique de votre réunion. Il peut y avoir plusieurs questions à l’ordre du jour, notamment si vous conviez des personnes qu’il est difficile de réunir (distance géographique, agendas chargés, …). L’important, si vous en déclarez plusieurs, est de les prioriser. Il y a forcément un sujet qu’il est absolument nécessaire d’aborder, et d’autres qui sont plus secondaires. Indiquez-le noir sur blanc. Avec un ordre du jour bien défini, les participants savent à quoi s’attendre, et vous évitez de dériver vers un hors-sujet.

Par ailleurs, réfléchissez aux objectifs de votre réunion : s’agit-il d’un brainstorming, d’une réunion d’information, d’une concertation… ? En fonction de cet objectif, la façon de tenir la réunion sera radicalement différente.

 

Commencer par les sujets les plus importants

Si vous avez bien suivi l’étape 6, vous avez priorisé les sujets à l’ordre du jour. Maintenant, il suffit de respecter cette priorisation. Traitez les sujets les plus importants en premier. Les participants sont, de toute façon, plus attentifs en début de réunion. Traitez également tous les sujets sensibles, potentielles sources de tension, en début de réunion. Une fois ces sujets évacués, tout le monde pourra se détendre et poursuivre sur de bonnes bases. Ne finissez surtout pas une réunion sur une note négative !

 

Donner la parole à chacun

Animateur de réunion n’est pas qu’un titre ! A l’image des animateurs de télévision, c’est vous qui faites en sorte que la réunion soit un ensemble cohérent, et pas un enchaînement de prises de parole désordonnées.

Vous veillez donc à donner la parole à chacun, même les plus timides. Si certains résistent, la meilleure technique reste de leur poser des questions fermées. Vous devez également canaliser l’énergie des plus bavards, afin que leur parole ne prenne pas le dessus.

 

Synthétiser les prises de parole

Une fois que les participants ont pris parole, montrez-leur que leur voix a été entendue. Reformulez leurs remarques, décisions et propositions et proposez une synthèse des avis qui ont été émis. Vous pouvez, vous aussi, exprimer votre position, mais veillez à la séparer de la synthèse. Autrement, les participants pourraient penser que vous profitez de votre rôle d’animateur pour imposer votre propre avis.

 

Organiser la prise de notes

Il est généralement déconseillé pour l’animateur d’assurer également la prise de notes d’une réunion. Vous pouvez, en revanche, charger un(e) participant(e) de le faire pour vous. N’oubliez pas de prévenir la personne en avance ! Cette personne sera également chargée de rédiger un compte-rendu, qu’il faudra envoyer à chaque participant (y compris les invités absents). Télécharger un modèle de compte-rendu.

 

Préparer un support de présentation (ou pas)

Le diaporama PowerPoint de mauvaise qualité est un fléau. On a tous déjà assisté à une présentation qui ressemblait à celle-ci (parfois, on en est même le créateur…) :

Pourtant, n’importe quel être humain normalement constitué est incapable de lire et d’écouter en même temps. Conclusion : tous vos efforts de mise en page n’y pourront rien ; dès que vous allumerez le rétroprojecteur, vous deviendrez invisible.

Voici quelques principes de base pour éviter l’effet animateur plante verte :

  1. Une diapositive (ou slide), une idée. Pour présenter deux idées différentes, n’utilisez pas les puces PowerPoint. Créez une nouvelle slide. Il vaut mieux présenter 50 slides très minimalistes, plutôt que 5 slides comme celle-ci-dessus.
  2. Peu ou pas de texte. Au départ, c’est difficile. Mais vous n’êtes pas obligé de placer toutes vos idées sur le diaporama ! Utilisez-le plutôt pour présenter des graphiques, ou des idées complexes illustrées par des icônes (où trouver des icônes ?). N’écrivez JAMAIS de phrases rédigées sur vos slides. Souvenez-vous, vous pourriez devenir la plante verte de votre association… 
  3. Interdiction de lire les slides. Là, il s’agit essentiellement d’un problème de confiance en vous : vous maîtrisez forcément votre sujet : vous avez organisé une réunion sur celui-ci ! Si vous avez peur d’oublier quelque chose, préparez une liste papier des points importants. Pour les chiffres, vous pouvez vous aider de votre support numérique. Vous n’avez donc aucune raison de fuir le regard de vos collaborateurs. De toute façon, comme vous n’aurez placé aucune phrase sur votre support, vous ne pourrez pas le lire !

 

Ne pas précipiter la conclusion

Bien qu’il faille éviter de rallonger inutilement une réunion, il ne faut surtout pas négliger la conclusion. Si la fin du créneau horaire prévue approche et que tous les sujets n’ont pas été traités, il est tout de même préférable de passer directement à la conclusion. C’est pour cette raison qu’il faut traiter les sujets les plus importants en premier.

Une bonne conclusion se compose de 3 parties :

  • Préciser quels sont les sujets qui ont été traités, et ceux qui sont remis à la prochaine réunion
  • Synthétiser les prises de parole et les décisions
  • Clarifier les tâches de chacun, et les délais fixés : qui fait quoi ? Pour qui ? Pour quand ?

 

Respecter les horaires

Idéalement, les réunions démarrent à l’heure prévue, et se terminent avant l’heure prévue. N’ayez pas peur de convier les retardataires en série 10 minutes en avance ! Si vous commencez en retard, vous finirez en retard, et cela risque de poser problème à ceux qui ont d’autres obligations. En bref, la ponctualité, c’est la sérénité.

 

Bonus : les techniques de réunion insolites

Pour lutter contre la réunionite et la maladie du mauvais PowerPoint, chacun développe ses astuces. En voici deux que nous apprécions particulièrement chez AssoConnect :

La réunion debout.

Tous les matins, à 10h, l’équipe technique d’AssoConnect s’adonne à un petit rituel particulier : chacun dans le bureau se met debout, et présente tour à tour les tâches qu’il compte effectuer dans la journée. Ces mini-réunions quotidiennes ne durent que quelques minutes. En se mettant debout, mes collègues de l’équipe technique créent un espace de réunion, directement dans l’open-space. Cela les force également à ne pas faire durer la réunion : ce n’est pas la position la plus confortable pour s’éterniser !

Le pecha kucha

Tout droit venu du Japon, le pecha kucha est une forme de présentation bien particulière. Idéal pour réaliser une réunion d’information très percutante, ce format demande néanmoins un peu d’entraînement !

Il s’agit de présenter des informations à l’aide d’un diaporama, avec des slides constituées uniquement d’une image. Les slides défilent automatiquement toutes les 20 secondes. L’exercice est périlleux, surtout pour les débutants, mais l’audience est bien souvent captivée par ces présentations singulières.

 

Pour organiser et animer des réunions d’association efficaces et qui sortent de l’ordinaire, vous pouvez vous inspirer de ces techniques, mais aussi apporter votre pierre à l’édifice. Quelles sont vos techniques d’animation de réunion ? Partagez-les dans les commentaires !

Documents
icoPaperclip32Dark Modèle de compte-rendu pour vos réunions associatives.docx
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Gestion
cta

Besoin d'un logiciel complet ?

Sur AssoConnect, tous vos outils de gestion et de communication sont centralisés en un seul endroit.

Tester gratuitement
3 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Pourquoi utiliser un CRM pour gérer les membres de votre association ?

Pourquoi utiliser un CRM pour gérer les membres de votre association ?

Une association, ce sont avant tout des hommes et des femmes qui se réunissent autour d'une...

Pierre GRATEAU
8 janvier 2018
Quelles sont les responsabilités des dirigeants d'association ?

Quelles sont les responsabilités des dirigeants d'association ?

Quelle que soit la taille des associations, les dirigeants de ces structures y jouent un rôle...

Pierre GRATEAU
1 mai 2018
6 avantages d'un logiciel tout-en-un pour votre association

6 avantages d'un logiciel tout-en-un pour votre association

La gestion d’une association implique de nombreux éléments : connaître ses membres, communiquer...

Nina Flabeau
19 juin 2018
Les clés d'une Assemblée Générale d'association réussie

Les clés d'une Assemblée Générale d'association réussie

Article écrit en collaboration avec Samson Conseil et FormationL'Assemblée Générale n'est...

Léa Bouchet
20 mars 2018
5 conseils pour bien réussir votre rentrée associative

5 conseils pour bien réussir votre rentrée associative

La rentrée approche à grands pas, et il est plus que temps de la préparer. Alors que vous...

Sarah Bouyou
8 septembre 2015
Pourquoi les cotisations en ligne sont indispensables à votre association ?

Pourquoi les cotisations en ligne sont indispensables à votre association ?

Si vous êtes responsable associatif, on parie que vous prendriez bien des vacances.Vous n’avez...

Nina Flabeau
14 août 2018
5 maximes de l'entreprise à appliquer à votre association

5 maximes de l'entreprise à appliquer à votre association

L'article est volontairement provocateur et ne s’applique pas à toutes les associations,...

Pierre GRATEAU
22 octobre 2015
12 mots anglais utiles pour votre association

12 mots anglais utiles pour votre association

"Brian is in the kitchen, isn't he ?" 

Bien sûr, pour assumer votre rôle dirigeant associatif,...

Pierre GRATEAU
17 novembre 2015
Google Apps : un must gratuit pour votre association !

Google Apps : un must gratuit pour votre association !

Qu'est ce que Google Apps ? 

Ce sont des logiciels en ligne édités par Google qui ont pour but...

Arnaud Rousseau
15 mars 2016
Il est beau, mon local d'association !

Il est beau, mon local d'association !

Créer un lieu de rencontre, centraliser le bureau, être plus visible… Les raisons de faire de...

Marie Manach
14 septembre 2017
7 avantages du logiciel en ligne pour votre association

7 avantages du logiciel en ligne pour votre association

Les logiciels en ligne ont le vent en poupe. Adoptés rapidement par les grandes entreprises puis...

Nina Flabeau
24 juillet 2018
10 conseils pour gérer efficacement sa base de membres

10 conseils pour gérer efficacement sa base de membres

Que vous utilisiez votre propre fichier Excel ou que vous ayez récemment investi dans un...

Pierre GRATEAU
2 mai 2017
Travail collaboratif : les 9 outils pour votre association

Travail collaboratif : les 9 outils pour votre association

La semaine dernière, à l'occasion du Salon des Solidarités, nous avons rédigé un livret qui...

Marie Manach
31 mai 2016
Cloud et partage de documents : les 5 outils pour votre association

Cloud et partage de documents : les 5 outils pour votre association

Nouvel épisode dans les outils numériques pour votre association ! 

Découvrez dans cet article...

Marie Manach
14 juin 2016
Trésoriers : les stars des associations !

Trésoriers : les stars des associations !

Le titre est un peu provocateur : l'association est d'abord un collectif et le trésorier est...

Arnaud Rousseau
29 novembre 2016
La comptabilité analytique, un outil indispensable pour votre association

La comptabilité analytique, un outil indispensable pour votre association

Vous êtes trésorier ou président d’une association et cherchez à mettre en place un pilotage...

Arnaud De LA TAILLE
4 avril 2017
Les nouveautés d'AssoConnect - mars 2017

Les nouveautés d'AssoConnect - mars 2017

Les améliorations de ce mois de mars vous simplifient la visualisation des informations...

Anaïs Limpalaer
28 mars 2017
Recruter un jeune en Service Civique en 6 étapes

Recruter un jeune en Service Civique en 6 étapes

Le Service Civique est un dispositif créé en 2010. Il permet aux associations éligibles...

Anaïs Limpalaer
4 septembre 2017
Modifier les statuts de votre association

Modifier les statuts de votre association

Article écrit en collaboration avec Samson Conseil et FormationVotre association évolue dans le...

Léa Bouchet
3 avril 2018
Financement des associations : explorez les possibles !

Financement des associations : explorez les possibles !

Le financement des associations… Ce n’est pas une surprise, malgré son caractère non lucratif,...

Léa Bouchet
10 avril 2018
Associations et contrôles fiscaux : quelles réglementations en vigueur ?

Associations et contrôles fiscaux : quelles réglementations en vigueur ?

Comme tout contribuable, les associations peuvent être soumises au contrôle de l’administration...

Léa Bouchet
23 avril 2018
Comprendre et profiter du réseau des Dispositifs Locaux d'Accompagnement

Comprendre et profiter du réseau des Dispositifs Locaux d'Accompagnement

Avez-vous déjà entendu parler des DLA ?Derrière ces 3 lettres se cachent les Dispositifs Locaux...

Léa Bouchet
15 mai 2018
Gestion d'Association : tout ce qu'il faut savoir

Gestion d'Association : tout ce qu'il faut savoir

Gérer une association est une responsabilité importante pour les personnes qui décident...

15 janvier 2018
Découvrez OpenAsso, la plateforme collaborative du monde associatif

Découvrez OpenAsso, la plateforme collaborative du monde associatif

Temps de lecture : 6 minutesNous sommes très heureux de vous annoncer le lancement d’OpenAsso,...

Corinne Dardelet
5 juin 2018
Etablir le budget prévisionnel de son association

Etablir le budget prévisionnel de son association

"Gouverner, c’est prévoir". Cette citation d’Emile de Girardin doit aussi s’appliquer à la...

Arnaud De LA TAILLE
3 juillet 2018
Experts-comptables pour votre association : 8 cabinets

Experts-comptables pour votre association : 8 cabinets

C’est bien connu, une comptabilité bien gérée est l’une des premières clés d'une gestion...

Nina Flabeau
18 juillet 2018
Comment gérer efficacement les mails de votre association ?

Comment gérer efficacement les mails de votre association ?

Article écrit en collaboration avec SolidatechLa gestion de la boîte mail de votre association...

Nina Flabeau
28 août 2018
14 astuces pour booster vos adhésions à la rentrée des associations

14 astuces pour booster vos adhésions à la rentrée des associations

Chaque année, la rentrée de septembre crée de noeuds à l’estomac de centaines de milliers...

Audrey Fortassin
4 septembre 2018
Le Prélèvement à la Source : ce que ça change pour les Associations

Le Prélèvement à la Source : ce que ça change pour les Associations

C’est officiel, la mise en place du Prélèvement à la Source est confirmée au 1er janvier 2019....

Jules Harduin
16 octobre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus