Newsletter AssoConnect
Recevez chaque mercredi matin nos infos et astuces pour gérer votre association
growth hacking associations strategie

Growth hacking pour les associations : la nouvelle tendance ?

Corinne

On oppose souvent les entreprises aux associations Ă  but non lucratif.

En effet, l’objectif des premiĂšres est de maximiser leur profit tandis que les secondes Ɠuvrent pour l'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Cependant, ce n’est pas parce que leurs objectifs diffĂšrent que les moyens pour les atteindre doivent ĂȘtre diffĂ©rents.

Les associations Ă©prouvent souvent une certaine pudeur vis-Ă -vis de la mise en place d’une stratĂ©gie marketing. Il ne faut pourtant pas en avoir honte, au contraire ! Les mĂ©thodes d’entreprises peuvent permettre Ă  votre association de passer Ă  l’étape supĂ©rieure. Parmi toutes ces mĂ©thodes, l’une d’elles vous sera essentielle dans le dĂ©veloppement de votre association : le growth hacking.

Dans cet article, nous verrons ensemble :

Par avance toutes nos excuses pour les anglicismes utilisés au fil de cet article. Ceux-ci sont propres au domaine du marketing, et du growth hacking en particulier.

PrĂȘts ? En route vers la croissance !

Vous n’avez pas le temps de lire cet article ?
TĂ©lĂ©chargez gratuitement sa fiche technique 

growth-hacking-associations-definition

Qu'est-ce que le growth hacking ?

Le growth hacking est un ensemble de stratĂ©gies et de tactiques expĂ©rimentales, souvent utilisĂ©es par les startups pour se dĂ©velopper de maniĂšre rapide et exponentielle.

L’objectif est de consommer le moins de ressources possible (temps, argent, capital humain) en maximisant les retours, principalement en revenus et en clients.

Cette mĂ©thode peut et doit ĂȘtre utilisĂ©e par les associations. En effet, ces derniĂšres possĂšdent des problĂ©matiques semblables Ă  celles des entreprises, notamment :

    • Augmenter sa notoriĂ©tĂ© en augmentant le nombre de personnes intĂ©ressĂ©es par l’association,
    • Augmenter l’engagement de ces personnes,
    • Trouver de nouveaux adhĂ©rents afin de financer ses actions.

DĂšs lors, les associations peuvent utiliser le growth hacking pour :

    • GĂ©nĂ©rer du trafic vers leur site web,
    • AmĂ©liorer la collecte des donnĂ©es clients,
    • Augmenter la notoriĂ©tĂ© de leur marque sur les rĂ©seaux sociaux,
    • Attirer de nouveaux investisseurs.

La liste peut Ă©videmment ĂȘtre complĂ©tĂ©e par d’autres besoins selon la situation de votre association. Il ne s’agit lĂ  que d’exemples parmi les plus courants.

growth-hacking-associations-utilisation

Comment utiliser le growth hacking pour votre association ?

Pour les associations, le growth hacking peut répondre à différents enjeux. Voyons maintenant certaines des situations dans lesquelles il peut vous aider, et les méthodes concrÚtes pour y parvenir.

Le growth hacking pour augmenter le trafic vers son site et ses réseaux sociaux

Votre site internet est la vitrine de votre association. Or, plus les gens passent devant votre vitrine, plus vous avez de chance de les y faire entrer et acheter vos produits.

Voici quelques astuces pour y parvenir :

    • InsĂ©rez le lien de votre site dans l’ensemble des signatures de mail de vos salariĂ©s et bĂ©nĂ©voles,
    • Mettez en place un module de bas de page (souvent appelĂ© "footer") sur votre site, il permettra aux visiteurs d’accĂ©der Ă  vos rĂ©seaux sociaux,
    • Ajoutez une extension (ou "plugin") qui permettra aux visiteurs de votre site internet de partager vos contenus sur les rĂ©seaux,
    • Interagissez sur les rĂ©seaux sociaux avec des publications qui entrent dans votre secteur d’activitĂ©.

Pour aller un peu plus loin, vous pouvez Ă©galement utiliser Google Ad Grants, vous aurez 10 000€ par mois offerts sur la mise en place de publicitĂ© et vous pourrez ainsi gĂ©nĂ©rer du trafic vers votre site web.

Pour en bénéficier, il suffit de faire une demande auprÚs de Google pour les associations. Seules les organisations caritatives peuvent bénéficier de ce programme. DÚs que vous serez inscrit sur ce site, vous devrez faire approuver votre association via la procédure de Google Ad Grants.

growth-hacking-associations-trafic-reseaux

Maximiser le nombre de contacts de sa base de données

MĂȘme si le nombre de visiteurs sur le site explose, cela ne veut pas dire que votre nombre d’adhĂ©rents va mĂ©caniquement augmenter.

Pour cela, il faut mettre en place un plan de collecte sur le site internet. En effet, ce plan de collecte a deux objectifs principaux, il permet :

    • Aux adhĂ©rents d’ĂȘtre informĂ©s des actualitĂ©s de l’association,
    • Aux potentiels adhĂ©rents de finaliser leur engagement sur le site web.

Pour ce faire, vous pourrez mettre en place diffĂ©rents leviers de collecte, visant le plus souvent Ă  collecter l’adresse mail de la personne ciblĂ©e :

    • Les "popups", des messages visant Ă  collecter le mail du visiteur, qui apparaissent sur une page aprĂšs X minutes passĂ©es sur votre site ou aprĂšs une action dĂ©finie,
    • La "sidebar", un bandeau latĂ©ral avec un lien renvoyant vers une page dĂ©finie,
    • Les banderoles "inline", qui sont bien souvent situĂ©es au milieu des articles et qui invitent les internautes Ă  s’abonner Ă  la newsletter ou Ă  devenir adhĂ©rent Ă  l’association.

Améliorer la conversion des contacts de son association

Là encore, attirer du trafic vers les différents leviers de collecte ne suffit pas. Encore faut-il réussir à transformer ce trafic et ses données en adhérents, donateurs ou tout autre objectif fixé.

Pour cela, vos leviers de collecte doivent :

    • Expliciter clairement votre proposition de valeur,
    • Afficher un message aussi personnalisĂ© que possible,
    • Évaluer le nombre de champs idĂ©al contenus dans votre formulaire, pour avoir le bon Ă©quilibre entre qualitĂ© et quantitĂ© des contacts collectĂ©s,
    • Contenir des visuels et des messages "A/B testĂ©s" autant que possible, ce qui revient Ă  tester deux versions diffĂ©rentes puis Ă  comparer leurs rĂ©sultats pour conserver la plus performante.

Mettre en place une stratégie d'acquisition complÚte

L’essor de la ResponsabilitĂ© SociĂ©tale des Entreprises (RSE) et le dĂ©veloppement des budgets qui y sont allouĂ©s offrent une opportunitĂ© Ă  saisir. Ainsi, vous pouvez parfaitement dĂ©marcher directement ces entreprises.

On parle alors de "stratĂ©gie d’outbound marketing", par opposition Ă  "l’inbound marketing". Le premier revient Ă  faire le premier pas en contactant directement le public ciblĂ©, quand le second consiste Ă  crĂ©er du contenu pour le laisser venir vers vous.

Pour parvenir Ă  faire de l'outbound, vous devrez :

  1. Identifier les profils pertinents (décideurs, directeurs RSE, etc.),
  2. Entrer en contact avec ces profils,
  3. Convertir ces contacts en donateurs/abonnés.

Identifier les profils les plus pertinents pour son association

Pour ce faire, vous allez devoir vous posez plusieurs questions : quelles sont mes cibles ? OĂč puis-je les trouver ? Comment puis-je les contacter ?

DĂšs lors, il vous faudra utiliser le rĂ©seau social qui vous convient le mieux. Dans 80% des cas, ce rĂ©seau social sera LinkedIn, idĂ©al pour trouver de nouveaux partenariats d’entreprises.

Vous pouvez par exemple y utiliser Sales Navigator (l’un des produits LinkedIn), associĂ© Ă  Phantombuster. Avec ce duo d’outils, vous pouvez ainsi faire ce que l’on appelle en growth hacking du "scraping".

Commencez pardĂ©finir vos critĂšres de ciblage en utilisant le moteur de recherche boolĂ©en  afin d’identifier les bons profils Ă  contacter. Ainsi, si vous souhaitez les "agences de communication interne", vous avez la possibilitĂ© d’aller chercher sur ce segment le profil qui vous intĂ©resse et par exemple un "responsable RSE" en utilisant la fonction "AND" ("ET" en français, pour signifier au moteur que vous souhaitez croiser deux demandes).

growth-hacking-associations-google-ad-grant

Dans un second temps, il faudra rĂ©cupĂ©rer les donnĂ©es de ces personnes. Pour ce faire, Phantombuster est la solution la plus efficace. Elle vous permet de rĂ©cupĂ©rer l’ensemble des donnĂ©es des personnes ciblĂ©es (adresse Linkedin), ce qui vous permettra ensuite de les contacter. Cela vous permettra de rĂ©cupĂ©rer les donnĂ©es extraites sur un document de type Excel ou Google Sheets.

 growth-hacking-associations-identification-profils

Créer le contact avec ces profils-cibles

Pour ce faire, vous pouvez Ă©videmment les contacter un par un. Toutefois, cela peut s’avĂ©rer chronophage et ce n’est pas non plus un gage de rĂ©ussite.

C’est pourquoi nous vous conseillons d’utiliser un outil de growth hacking pour vous aider. 

Parmi ces outils de prospection, we-connect.io, vous permet d’automatiser l’ensemble des ajouts, puis des scĂ©narios de relance. Vous obtenez Ă©galement une prĂ©visualisation de chaque campagne, ainsi qu’une interface de discussion pour rĂ©pondre aux publics ciblĂ©s.

L’objectif est depersonnaliser au maximum les messages et de les inviter Ă  participer Ă  un Ă©vĂ©nement, ou encore de s’abonner Ă  votre newsletter.

Vous pouvez ainsi augmenter de façon simple et rapide votre nombre de followers et d’abonnĂ©s Ă  votre newsletter ce qui vous offrira un plus gros potentiel de donateurs / volontaires / suiveurs.

ll est intĂ©ressant de noter qu’il existe Ă©galement des outils comme Waalaxy, qui permettent de mettre en place une prospection multicanale combinant LinkedIn, Twitter et bien sĂ»r l’email afin de vous rapprocher de vos futurs donateurs.

growth-hacking-associations-contact-profils-cibles

Maximiser la conversion de ses contacts

Avant toute chose, il convient de bien dĂ©terminer votre objectif. Suivant les objectifs sĂ©lectionnĂ©s en amont de votre dĂ©marche de growth hacking, il conviendra alors d’utiliser diffĂ©rentes techniques et outils en consĂ©quence.

Pour prendre un exemple trĂšs simple : si votre objectif est d’augmenter le nombre de donateurs, l’indicateur de rĂ©ussite (ou "KPI") Ă  surveiller sera le nombre de donateurs.

Ce taux de conversion se calcule en faisant un rapport entre le nombre de contacts donateurs dans votre base et le nombre total de contacts. Votre objectif peut donc ĂȘtre d’optimiser le passage de prospect Ă  client (d’abonnĂ© ou suiveur Ă  donateur).

Dans cette optique, il est fortement conseillĂ© d’utiliser deux armes incontournables du growth hacking :

    • L’AB testing : dĂ©jĂ  Ă©voquĂ© mais qui consiste Ă  tester deux versions de vos campagnes d’email marketing ou de prospection sur LinkedIn sur un Ă©chantillon de votre base de prospects, puis Ă  n’utiliser sur la masse que le message le plus performant ;
    • Le copywriting : l’art de trouver les bons mots pour optimiser vos landing pages et plus globalement vos messages marketing. Ici, vous pouvez vous appuyer sur des mĂ©thodes Ă©prouvĂ©es comme la mĂ©thode AIDA.

Mieux analyser ses données clients

La donnĂ©e client est une mine d’or pour votre association. L’analyser vous permet de vous amĂ©liorer sur les campagnes futures, et ainsi d’amĂ©liorer votre stratĂ©gie de marketing relationnel.

Vous pouvez notamment segmenter votre base entre les donateurs, les suiveurs actifs, les suiveurs inactifs.

Pour ce faire, nous vous conseillons d’utiliser un logiciel CRM marketing comme Sendinblue. Vous pourrez ainsi mettre en place des scĂ©narios de bienvenue et de nurturing afin d’optimiser de fidĂ©liser au maximum vos suiveurs.

Le nurturing consiste simplement Ă  "nourrir" votre audience Ă  l’aide de contenus, afin de crĂ©er de l’engagement avec votre association et, peu Ă  peu, de l’amener vers l’action attendue (don, prise d’adhĂ©sion, etc.).

FAQ

đŸŽâ€â˜ ïž Qu’est-ce que le growth hacking ?

Le growth hacking est un ensemble de techniques utilisĂ©es pour se dĂ©velopper. Elle est gĂ©nĂ©ralement trĂšs utilisĂ©e par les startups, avec l’objectif de consommer le moins de ressources possible pour obtenir des rĂ©sultats. En savoir plus

💡 A quoi peut servir le growth hacking pour une association ?

Comme une entreprise, une association a des objectifs : augmenter son nombre d’adhĂ©rents, de donateurs, d’acheteurs, fidĂ©liser ses membres, etc. Or, il existe des techniques de growth hacking applicables pour chacun d’entre eux ! En savoir plus

Vous souhaitez conserver une trace de cet article ?
Demandez sa fiche technique, c’est gratuit !

growth-hacking-associationsConclusion

Et voilĂ , vous ĂȘtes dĂ©jĂ  expert en growth hacking ! Si ces mĂ©thodes peuvent paraĂźtre inaccessibles, derriĂšre un jargon complexe se cache en rĂ©alitĂ© beaucoup de bon sens et des actions assez simples Ă  mettre en place.

Vous avez des questions ou d’autres techniques Ă  proposer ? N’hĂ©sitez pas Ă  nous le faire savoir en commentaire, nous nous ferons un plaisir de vous lire et de vous rĂ©pondre !

CommunicationOutilsRĂ©seaux Sociaux
Corinne
Articles recommandés
ComptabilitéOutils

Choisir son logiciel de comptabilité pour association : 7 critÚres

7 min
Antoine
GestionVie associative

Association et COVID : 10 ressources utiles pour vous adapter

3 min
Claire
Paiement en ligne

Paiement En Ligne pour Association : 6 Avantages

7 min
Corinne
  • Recherches frĂ©quentes
  • Logiciel club de Football
  • Logiciel club de Basket
  • Logiciel club de Danse
  • Logiciel club de Judo
  • Logiciel club de Tennis
  • Solution associations
  • Solution de paiement en ligne pour association
  • Intranet pour association
  • ERP pour association
  • CRM pour association
  • Logiciel Association Gratuit
  • Logiciel ComptabilitĂ© Gratuit
  • Site Internet Gratuit
  • Ressources
  • Blog AssoConnect FR
  • Blog AssoConnect US
  • Formations pour association
  • Guides gratuits pour associations
  • OpenAsso
  • Newsletter d'AssoConnect
  • Entreprise
  • Qui sommes-nous ?
  • Notre engagement
  • L'Ă©quipe AssoConnect
  • AssoConnect Recrute
  • Page Presse
  • Contacter AssoConnect
  • Nous aider
  • Partenaires d'AssoConnect
  • Partenariats avec AssoConnect
  • Foire Aux Questions
  • Recherches frĂ©quentes
  • Solution associations
  • Ressources
  • Entreprise

AssoConnect est conçu avec 💙 Ă  Paris ‱ Mentions lĂ©gales ‱ CGUV ‱ CGVPS ‱ Politique de ConfidentialitĂ© ‱ ParamĂ©trer les cookies