Newsletter AssoConnect
Recevez chaque mercredi matin nos infos et astuces pour gérer votre association
nouvelles pratiques sport club

Adapter son club aux nouvelles pratiques du sport

Antoine

Au cours de nos échanges réguliers avec des responsables de clubs, nous avons ressenti que beaucoup d’entre eux se sentaient démunis face aux mutations récentes de la pratique sportive. Comment s’y adapter ? Par où commencer ? Si certains clubs ont pris les devants et entamé leur mue, difficile pour la plupart de savoir comment s’y prendre.

Pour vous aider, vous aussi, à y voir plus clair, nous vous proposons de tirer des enseignements de la situation actuelle, mais aussi des pistes concrètes pour répondre à ces nouveaux enjeux. Pour cela, nous verrons :

Le programme vous tente ? Alors allons-y !

Vous n’avez pas le temps de lire cet article ?
Téléchargez gratuitement sa fiche technique 

concurrence-sport-club-pratiques

De nouveaux défis pour les clubs sportifs

Une concurrence accrue

Alors que le club a longtemps été la principale structure permettant la pratique sportive, la concurrence s’est largement diversifiée depuis, et s’avère bien plus importante aujourd’hui.

Au-delà des salles de sport, des entreprises adressent un panel de disciplines de plus en plus large, à l’image d’UrbanFootball ou du Five pour le football, de la Hoops Factory pour le basketball, mais aussi de nombreuses autres structures, notamment pour les sports de raquette.

De plus en plus d’entreprises se développent ainsi en proposant de pratiquer "à la carte" ou de louer des terrains et du matériel.

D’autres entreprises émergent directement à partir des manques observés dans les clubs existants.

C’est le cas de Manita, qui se décrit comme un club de football "nouvelle génération", dédié aux femmes et adapté à leurs contraintes. Concrètement, Manita propose :

    • Des entraînements, des matchs, des tournois et des compétitions sans engagement,
    • Des séances par niveau de jeu,
    • Un grand choix de lieux pour pratiquer,
    • La possibilité de jouer en semaine et/ou le week-end,
    • Une gestion 100% en ligne pour les inscriptions et le paiement.

En s’appuyant sur les retours récurrents des pratiquantes, Manita a pris en compte les principaux freins à la pratique et a composé une offre en conséquence. Ces modèles, à mi-chemin entre la structure commerciale et l’associatif, sont également à surveiller.

Des associations sportives qui résistent toujours

Avec cette concurrence d’acteurs privés, nous pourrions imaginer des pratiquants "consommateurs", sur le point de remplacer les adhérents actuels. En réalité, les Français semblent toujours attachés au modèle associatif.

Selon les chiffres-clés de l’INJEP, en 2018, les 113 fédérations sportives agréées ont ainsi délivré 16,4 millions de licences. Soit 3 millions de plus qu’en 2000.

Mieux : en 2018, seuls 5% des pratiquants de football ou de tennis s’entraînaient dans une structure commerciale. Pour le fitness, sport bénéficiant de ces structures depuis plus longtemps, le chiffre atteint 21%.

Le modèle "traditionnel" semble donc rester attractif, même si quelques points d’attention demeurent :

    • Les conséquences encore incertaines de la crise sanitaire,
    • L’essor de la pratique à domicile,
    • Le développement rapide des structures commerciales.

Dernier constat, et non des moindres, seul un pratiquant sur trois adhérait à un club en 2018. Il reste donc une part importante de sportifs à aller chercher pour les associations !

attentes-pratiquants-sport-club

Les nouvelles attentes des pratiquants

Les principales motivations des sportifs

Pour bien comprendre les besoins des pratiquants, il est essentiel de savoir pourquoi ils font du sport.

Toujours d’après l’INJEP, en 2018, leur principale motivation était l’amélioration de la santé, suivie de la détente et du plaisir. La compétition n’arrivait pour sa part qu’en septième position, juste après la rencontre avec d’autres personnes.

nouvelles-pratiques-sport-club-besoins-pratiquantsComprendre les besoins des pratiquants,
pour Corinne, c'est déterminant !

Dans l’imaginaire collectif, les clubs sportifs sont souvent associés à la compétition, alors qu’elle ne représente en réalité qu’une minorité de pratiquants.

Les motivations varient évidemment d’un club à l’autre en fonction de la typologie de public visée, de la concurrence locale ou encore du projet associatif.

Toutefois, il reste intéressant d’avoir ces motivations à l’esprit au moment de construire vos offres sportives et vos éléments de communication.

L'engagement, un frein majeur pour de nombreux pratiquants

De nombreux responsables de clubs interrogés nous ont remonté la difficulté d’engager des pratiquants, en particulier sur la prise d’une licence annuelle. Christian Marcellot, coordinateur et créateur de l'association de sport-santé Akhilleus, nous partage sa vision :

"De manière générale, l’engagement n’est plus dans l’air du temps. Qui prend aujourd’hui un forfait téléphonique avec un engagement de trois ans ? C’est une réalité dans tous les domaines de la vie. Donc c’est à nous, les clubs, de nous adapter ! De toute manière, une association sportive veut des adhérents engagés au niveau de l’affect, dans le plaisir, mais on n’a pas envie que l’engagement vienne d’une contrainte financière."

Ce besoin de s’adapter aux pratiques actuelles se retrouve également dans les chiffres-clés de l’INJEP : après le manque de goût pour le sport et les problèmes de santé - sur lesquels les clubs ont peu d’emprise - l’offre inadaptée (17%) et les contraintes professionnelles ou familiales (11%) sont les premiers freins à la pratique.

Plus récemment encore, dans une étude publiée en février 2021, on apprend que les Français ont continué à privilégier le sport à domicile, y compris une fois les restrictions levées. En tête des motifs évoqués : le gain d’autonomie et la possibilité de "pratiquer quand ils le veulent".

modeles-nouvelles-pratiques-sport-club

De nouveaux modèles à construire

Vers la fin de la licence annuelle ? 

Disons-le d’emblée : la licence annuelle reste un modèle pertinent pour beaucoup de clubs. En revanche, il apparaît nécessaire de proposer en parallèle des modalités moins engageantes aux pratiquants qui le souhaitent.

Pour les clubs affiliés à une fédération, l’opération est souvent compliquée puisqu’ils sont tenus de reverser une partie des adhésions de leurs membres au titre de la licence.

Pour contourner cette contrainte, certains clubs indiquent inclure le montant de l’affiliation à la fédération sous la forme d’un droit d’entrée. Le club est ensuite libre de proposer, en plus, des cotisations trimestrielles, mensuelles, ou autre suivant la périodicité souhaitée. Le pratiquant, lui, ne paye ce "droit d’entrée" qu’une seule fois pour l’année complète.

Si ce point n’est donc pas irrémédiable, il n’en reste pas moins un frein à l’innovation des clubs en la matière.

Notons tout de même que certaines fédérations tentent d’avancer en ce sens. C’est notamment le cas de la Fédération Française de Tennis avec sa Licence Découverte.

Cette dernière, bien qu’accessible une seule fois par saison, est valable trois mois et ne coûte que 3€. Elle donne ainsi accès à Ten’Up, une plateforme en ligne permettant de trouver un club, de réserver un court ou encore de trouver des cours, stages ou tournois.

Accessible à tous, la Licence Découverte représente un moyen intéressant d’attirer des pratiquants en douceur. Et de faire un premier pas vers des licences plus flexibles.

Les pratiquants "consommateurs", menace ou opportunité ? 

Si la tendance est à une pratique plus flexible, comment gérer ces pratiquants "consommateurs" ? Sont-ils compatibles avec le modèle associatif ? De son côté, Christian Marcellot relativise le phénomène :

"Ceux qui ne viennent que pour pratiquer occasionnellement, sans s’engager, ont toujours existé et ils existeront toujours. Si vous êtes sûrs de votre projet et de votre ADN, il n’y a aucune raison d’en avoir peur. Ils représentent une source de revenus supplémentaire et, surtout, de formidables vecteurs de communication."

Ces pratiquants particuliers peuvent donc parfaitement entrer dans votre stratégie. Vous pouvez notamment tenter de les attirer avec trois objectifs :

    • Faire fonctionner le bouche-à-oreille,
    • Diversifier vos sources de revenus,
    • Les convertir en adhérents.

Pour intéresser ces personnes susceptibles de se tourner vers les structures commerciales, les associations sportives ont de sérieux avantages à faire valoir.

Pour n’en citer que quelques-uns, la dimension sociale, l’ancrage local et le savoir-faire sont autant d’arguments que les clubs peuvent pousser.

pratiquants-consommateurs-sport-clubLes pratiquants consommateurs ? 
Louis, il n'en a pas peur ! 

Convaincu de l’utilité des consommateurs, Akhilleus a par exemple lancé "Tempo", un programme créé sur-mesure pour cette population :

"C’est un programme vidéo de dix semaines envoyé directement par e-mail. Il contient des recettes de cuisine, des exercices de yoga, des postures ou encore du renforcement musculaire. Ce programme a beaucoup fait parler de nous, les gens ont aussi pu voir si notre travail leur plaisait et ça n’entre pas en compétition avec notre offre "classique", qui est bien plus approfondie !"

Développement des essais gratuits et portes ouvertes 

Face à l’évolution de la demande des adhérents et de la concurrence, les clubs ont également besoin de gagner en visibilité.

Pour se faire connaître, beaucoup pratiquent déjà les portes ouvertes, généralement juste avant leur période d’adhésion. Donner un aperçu de la vie du club en vivant une première expérience est effectivement un moyen efficace de convaincre.

Vous le savez, goûter à l’ambiance d’une association, c’est souvent y adhérer ! Or, les clubs sous-estiment souvent ce pouvoir d’attraction.

Pour aller plus loin en ce sens, pourquoi ne pas proposer un créneau d’initiation tout au long de l’année ? A vous d’en décider la fréquence selon vos possibilités et le réservoir d’adhérents potentiels. Surtout, à vous de faire en sorte de transformer l’essai par la suite !

outils-evolution-club-sport

Quelques outils pour faciliter l'évolution de votre club

Anybuddy, le sport en club sans engagement

Cette plateforme permet de pratiquer au sein de clubs sans être membre ni licencié. Anybuddy rend cela possible à travers des partenariats signés dans plusieurs villes de France avec des clubs de golf, de tennis, de padel, de squash ou encore de badminton.

Le pratiquant réserve un terrain ou une session de sport et règle directement en ligne, puis une partie du montant est reversée au club.

C’est donc un moyen de diversifier vos recettes, mais aussi de gagner en visibilité puisque Anybuddy revendique une communauté de 200 000 sportifs.

Decathlon Activités, sur les épaules d'un géant 

Le leader du sport en France dispose lui aussi de sa propre plateforme en ligne. Sur Decathlon Activités, vous pouvez proposer une activité (sortie, cours, stage, etc.), fixer un prix ou décider de la laisser gratuite et suivre les inscriptions.

L’idée est ici de bénéficier de la renommée de l’un des plus grands acteurs du sport pour vous faire connaître.

Autre point fort, Decathlon Activités permet de proposer des activités en "live", accessibles en ligne. Ce n’est certes pas adapté à tous les sports, mais pour ceux qui le peuvent, c’est un moyen pratique de gagner en visibilité !

AssoConnect, pour vous aider à bien gérer vos membres

Eh oui, toutes ces pistes demandent aussi de s’équiper d’un bon outil de gestion. Avec AssoConnect, la gestion de vos membres, mais aussi des nouvelles personnes qui gravitent autour de votre club, est facilitée.

Nouvelles-pratiques-sport-club-assoconnectBertrand a adopté AssoConnect pour son association, 
rien de mieux pour une bonne gestion !

Concrètement : vous organisez une séance d’essai gratuite pour laquelle vous demandez simplement un nom, prénom et mail pour s’inscrire. Vous créez en quelques clics ce formulaire en ligne, puis rassemblez les inscrits dans un groupe nommé "Séance d’essai". 

Ensuite, vous suivez ceux qui ont adhéré et ceux qui n’ont pas donné suite. Vous pouvez également envoyer un mail groupé à ces personnes pour leur demander leur avis sur cette séance et faire parvenir des suggestions.

Qu’ils répondent ou non, l’expérience reste positive et le bouche-à-oreille peut commencer. Et, qui sait, peut-être qu’un jour l’un de ces "testeurs" reviendra vers vous pour adhérer !

sport-club-nouvelles-pratiques

FAQ

📈 Quel est le contexte pour les associations sportives ?

Nous observons aujourd’hui une concurrence accrue de la part d’acteurs privés. Location de terrain et sport à la carte se développent ainsi largement. Malgré tout, le sport associatif semble toujours séduire les pratiquants. En savoir plus

🤝 Qu’attendent les pratiquants des clubs de sport ?

Les principales motivations des sportifs sont l’amélioration de la santé, la détente et le plaisir. Ils sont également en demande de plus de flexibilité et l’engagement d’une année induit par les licences a tendance à les freiner. En savoir plus

🎯 Quelles pistes pour s’adapter à cette nouvelle donne ?

Parmi les solutions évoquées, l’arrivée progressive de licences moins engageantes, mensuelles ou trimestrielles. Mais aussi le développement des “essais gratuits” afin de convaincre plus efficacement les personnes intéressées. En savoir plus

Vous souhaitez conserver une trace de cet article ?
Demandez sa fiche technique, c’est gratuit !

nouvelles-pratiques-sport-club

Conclusion

Les pratiques sportives évoluent, et il n’y a pas de raison que les clubs ne puissent pas prendre le train en marche ! Nous espérons en tout cas que cet article vous a permis de comprendre les grands enjeux à venir.

Les pistes proposées ne sont évidemment que des exemples, chaque club pourra les adapter ou en explorer de nouvelles.

En cas de doute, n’ayez pas peur d’échanger directement avec vos adhérents pour mieux comprendre leurs attentes. Une fois une potentielle solution identifiée, lancez-vous dans une expérimentation et observez les résultats ! Il n’y a qu’ainsi que vous trouverez des réponses.

Vous avez déjà mené certaines expériences au sein de votre club ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaire. Nous nous ferons un plaisir de vous lire !

Guide club sportif de demain

Sport
Antoine
Articles recommandés
  • Recherches fréquentes
  • Logiciel club de Football
  • Logiciel club de Basket
  • Logiciel club de Danse
  • Logiciel club de Judo
  • Logiciel club de Tennis
  • Solution associations
  • Solution de paiement en ligne pour association
  • Intranet pour association
  • ERP pour association
  • CRM pour association
  • Logiciel Association Gratuit
  • Logiciel Comptabilité Gratuit
  • Site Internet Gratuit
  • Ressources
  • Blog AssoConnect FR
  • Blog AssoConnect US
  • Formations pour association
  • Guides gratuits pour associations
  • OpenAsso
  • Newsletter d'AssoConnect
  • Entreprise
  • Qui sommes-nous ?
  • Notre engagement
  • L'équipe AssoConnect
  • AssoConnect Recrute
  • Page Presse
  • Contacter AssoConnect
  • Nous aider
  • Partenaires d'AssoConnect
  • Partenariats avec AssoConnect
  • Foire Aux Questions
  • Recherches fréquentes
  • Solution associations
  • Ressources
  • Entreprise

AssoConnect est conçu avec 💙 à ParisMentions légalesCGUVCGVPSPolitique de ConfidentialitéParamétrer les cookies